• +243 821008862
    contact@bdegl.org

  • Lun - ven 8h00 - 16h30
    Sam & Dimanche Fermée

BANQUE DE DEVELOPPEMENT DES ETATS DES GRANDS LACS (BDEGL)

AVIS D’APPEL A CANDIDATURE N° 520/01/2020 POUR LE RECRUTEMENT DE L'AUDITEUR INTERNE

L’Expert Auditeur Interne sera rattaché administrativement à la Direction Générale de la Banque mais il rend compte directement au Conseil d’Administration ou à son Comité d’Audit . Il sera chargé de la Conformité des actions des services aux normes et règlements en vigueur. Il exercera ses fonctions avec la plus large autonomie et indépendance compatibles avec  l’activité des services  et ses investigations porteront sur l’ensemble des opérations de la Banque. Il soumettra trimestriellement au Conseil d’Administration ou au Comité d’Audit un programme détaillé d’activités et lui fera  rapport sur chaque point de son programme. La Direction Générale, soit à la demande du Conseil d’Administration, soit de sa propre initiative, pourra prescrire  à l’Auditeur interne des enquêtes sur telle ou telle question particulière. Les instructions de la Direction générale détermineront dans ce cas, de façon précise, la mission prescrite. Les rapports de l’Expert Auditeur Interne sont adressés au Conseil d’Administration ou au Comité d’Audit avec copie à la Direction Générale. Dans l’exercice de ses fonctions, l’Expert Auditeur interne veillera à entretenir avec les  services, un dialogue constructif. Il assistera ceux-ci à mieux comprendre l’’utilité des règles et procédures mises en place et proposera toutes modifications ou améliorations mises en lumière par la pratique journalière du contrôle. Il évaluera régulièrement l’efficacité des actions menées par les services pour remédier aux déficiences constatées. Il peut être sollicité  par la Direction Générale sur toute espèce d’avis que cette dernière jugera utile de lui demander. Les attributions de l’Expert Auditeur Interne comprendront notamment :        i.          Définir et mettre en place la charte d’audit interne,       ii.          le contrôle et la vérification : -        De la bonne application des procédures en matière d’engagement, d’ordonnancement et de liquidation des dépenses et des décaissements des prêts : -        Des encaisses et autres actifs de la banque par des contrôles systématiques et inattendus. -        De l’application des règles et procédures comptables notamment en matière de passation des écritures  et de rapprochement des soldes de comptes de la Banque ; -        Des Etats financiers de la Banque et de la fiabilité des données comptables ; -        par sondages réguliers, des calculs des intérêts débiteurs et confirmations des soldes débiteurs par les clients. -        De la fiabilité et de l’inviolabilité des logiciels informatiques ainsi que du respect des règles de sécurité relatives au fonctionnement des équipements et à la sauvegarde des données. -        De l’existence et du respect des pouvoirs en matière de gestion des applications métiers ; -        De l’existence et de la conservation des actes, garanties et autres documents originaux relatifs au patrimoine de la Banque ; -        De la régularité des remboursements des avances et prêts consentis au Personnel ; -        De l’existence et du respect des procédures en matière de gestion des ressources humaines (recrutement, intégration, carrière, évaluation, promotion, mise à la retraite, etc) -        De l’existence et du respect des procédures en matière de passation des marchés ; -        Du respect des normes et procédures en matière d’analyse et d’approbation des crédits ; -        Du respect des procédures des acquisitions dans les projets financés par la Banque ; -        De la régularité des contrats, conventions, memoranda d’entente entre la Banque et ses partenaires (fournisseurs, prestataires, partenaires techniques et financiers, etc ..).     iii.          Faire des propositions d’améliorations des procédures existantes et  de proposer celles à mettre en place, en se référant au meilleures pratiques des institutions similaires ;     iv.           Assurer le suivi régulier de la mise en œuvre des recommandations émises aussi bien dans le cadre des missions d’audit interne que des missions d’audit externe ;       v.          Identifier et évaluer les risques significatifs inhérents à l’activité, aux procédures et à l’organisation ;     vi.          Coordonner les interventions des auditeurs externes et leur faciliter la collecte de l’information auprès des différents départements   opérationnels de la banque. PROFIL ET COMPETENCES : -        Etre titulaire au moins d’un Master 2 / DEA / DESS ou d’un diplôme équivalent en audit financier et/ou administration des affaires ou disciplines connexes -     Justifier d’au moins 10 ans d'expérience acquise dans une institution financière de développement et/ou une banque d’affaires de renom, dont les 5 dernières années à un poste d’Auditeur interne ou comme Auditeur dans un Cabinet d’Audit Externe de renom ; -        Parfaite maitrise des procédures des banques de financement du développement ; -        Avoir une connaissance pratique des référentiels comptables en vigueur  dans les pays membres de la CEPGL (IFRS, OHADA etc… ) -        Avoir une réputation et des antécédents reconnus de performance, d'innovation ; -        Etre apte à écouter et à communiquer efficacement avec les instances de supervision telles que les Conseil d'administration composés de membres de nationalités diverses; -        Capacité avérée de rendre compte, de reporting, d’écoute et de convaincre ; -        Faire preuve de rigueur, d’objectivité et impartialité dans les analyses ; -        Aptitudes rédactionnelles, -        Capacité d’écoute et d’expression (orale et écrite) et aptitudes relationnelles, -        Maitrise parfaite du français, la connaissance de l’anglais étant un atout ; -         Esprit critique, d’analyse et de synthèse ; Intégrité et honnêteté intellectuelle.  Maitrise des  applications standards de la suite Microsoft Office (Power point, Excel, Word), la connaissance de SAP serait un atout ; Etre âgé(e) de 30 ans au moins et de 45 ans au plus.

L’Expert Auditeur Interne sera rattaché administrativement à la Direction Générale de la Banque mais il rend compte directement au Conseil d’Administration ou à son Comité d’Audit . Il sera chargé de la Conformité des actions des services aux normes et règlements en vigueur. Il exercera ses fonctions avec la plus large autonomie et indépendance compatibles avec  l’activité des services  et ses investigations porteront sur l’ensemble des opérations de la Banque.

Il soumettra trimestriellement au Conseil d’Administration ou au Comité d’Audit un programme détaillé d’activités et lui fera  rapport sur chaque point de son programme.

La Direction Générale, soit à la demande du Conseil d’Administration, soit de sa propre initiative, pourra prescrire  à l’Auditeur interne des enquêtes sur telle ou telle question particulière. Les instructions de la Direction générale détermineront dans ce cas, de façon précise, la mission prescrite. Les rapports de l’Expert Auditeur Interne sont adressés au Conseil d’Administration ou au Comité d’Audit avec copie à la Direction Générale.

Dans l’exercice de ses fonctions, l’Expert Auditeur interne veillera à entretenir avec les  services, un dialogue constructif. Il assistera ceux-ci à mieux comprendre l’’utilité des règles et procédures mises en place et proposera toutes modifications ou améliorations mises en lumière par la pratique journalière du contrôle.

Il évaluera régulièrement l’efficacité des actions menées par les services pour remédier aux déficiences constatées. Il peut être sollicité  par la Direction Générale sur toute espèce d’avis que cette dernière jugera utile de lui demander.

Les attributions de l’Expert Auditeur Interne comprendront notamment :

       i.          Définir et mettre en place la charte d’audit interne,

      ii.          le contrôle et la vérification :

-        De la bonne application des procédures en matière d’engagement, d’ordonnancement et de liquidation des dépenses et des décaissements des prêts :

-        Des encaisses et autres actifs de la banque par des contrôles systématiques et inattendus.

-        De l’application des règles et procédures comptables notamment en matière de passation des écritures  et de rapprochement des soldes de comptes de la Banque ;

-        Des Etats financiers de la Banque et de la fiabilité des données comptables ;

-        par sondages réguliers, des calculs des intérêts débiteurs et confirmations des soldes débiteurs par les clients.

-        De la fiabilité et de l’inviolabilité des logiciels informatiques ainsi que du respect des règles de sécurité relatives au fonctionnement des équipements et à la sauvegarde des données.

-        De l’existence et du respect des pouvoirs en matière de gestion des applications métiers ;

-        De l’existence et de la conservation des actes, garanties et autres documents originaux relatifs au patrimoine de la Banque ;

-        De la régularité des remboursements des avances et prêts consentis au Personnel ;

-        De l’existence et du respect des procédures en matière de gestion des ressources humaines (recrutement, intégration, carrière, évaluation, promotion, mise à la retraite, etc)

-        De l’existence et du respect des procédures en matière de passation des marchés ;

-        Du respect des normes et procédures en matière d’analyse et d’approbation des crédits ;

-        Du respect des procédures des acquisitions dans les projets financés par la Banque ;

-        De la régularité des contrats, conventions, memoranda d’entente entre la Banque et ses partenaires (fournisseurs, prestataires, partenaires techniques et financiers, etc ..).

    iii.          Faire des propositions d’améliorations des procédures existantes et  de proposer celles à mettre en place, en se référant au meilleures pratiques des institutions similaires ;

    iv.           Assurer le suivi régulier de la mise en œuvre des recommandations émises aussi bien dans le cadre des missions d’audit interne que des missions d’audit externe ;

      v.          Identifier et évaluer les risques significatifs inhérents à l’activité, aux procédures et à l’organisation ;

    vi.          Coordonner les interventions des auditeurs externes et leur faciliter la collecte de l’information auprès des différents départements   opérationnels de la banque.

PROFIL ET COMPETENCES :

-        Etre titulaire au moins d’un Master 2 / DEA / DESS ou d’un diplôme équivalent en audit financier et/ou administration des affaires ou disciplines connexes -     Justifier d’au moins 10 ans d'expérience acquise dans une institution financière de développement et/ou une banque d’affaires de renom, dont les 5 dernières années à un poste d’Auditeur interne ou comme Auditeur dans un Cabinet d’Audit Externe de renom ;

-        Parfaite maitrise des procédures des banques de financement du développement ;

-        Avoir une connaissance pratique des référentiels comptables en vigueur  dans les pays membres de la CEPGL (IFRS, OHADA etc… )

-        Avoir une réputation et des antécédents reconnus de performance, d'innovation ;

-        Etre apte à écouter et à communiquer efficacement avec les instances de supervision telles que les Conseil d'administration composés de membres de nationalités diverses;

-        Capacité avérée de rendre compte, de reporting, d’écoute et de convaincre ;

-        Faire preuve de rigueur, d’objectivité et impartialité dans les analyses ;

-        Aptitudes rédactionnelles,

-        Capacité d’écoute et d’expression (orale et écrite) et aptitudes relationnelles,

-        Maitrise parfaite du français, la connaissance de l’anglais étant un atout ;

-         Esprit critique, d’analyse et de synthèse ; Intégrité et honnêteté intellectuelle.

 Maitrise des  applications standards de la suite Microsoft Office (Power point, Excel, Word), la connaissance de SAP serait un atout ;

Etre âgé(e) de 30 ans au moins et de 45 ans au plus.


Cliquer ici pour télécharger le fichier joint

Télécharger

Laisser un commentaire

Rapports de Gestion

BDEGL sur Twitter